Ce blog est le petit frère de

Ce blog est le petit frère de notre site internet

vendredi 8 mars 2013

Poésie et sculpture ? Quelle drôle d'idée !


Qu'est-ce que la poésie et la sculpture ont à se dire ? 
Pourquoi la poésie, si souvent mariée avec la musique ou fiancée avec la peinture, semble-t-elle si peu cousine de la sculpture ? 

Après la deuxième édition de notre festival O+o de Paris où un pas de deux semble avoir été ébauché entre diverses disciplines (voir l'article ici), nous avons souhaité les voir sortir de leur réciproque réserve. 

Le thème du festival cette année est donc "SORTIR DU CADRE", avec un coup de projecteur particulier sur les rapports créatifs entre poésie et sculpture. 

Ce thème sera traité 
- d'une part au sein du festival par des duos poète/sculpteur qui réaliseront des oeuvres ensemble. 
- et d'autre part lors d'un colloque consacré au sujet. 

Si l'un ou l'autre vous intéresse, c'est le moment de nous le dire, soit ci-dessous via la fonction commentaire, soit par mèl, soit via la page Facebook du festival ou mieux encore la page Facebook vouée à ce sujet < Poésie et Sculpture >. 

UNE SOIRÉE de préfiguration du festival et de cette articulation particulière festival / colloque aura lieu le 18 mars 2013, à 19h, au Théâtre des Cinq Diamants dans le cadre du Printemps des Poètes. Cliquer ici pour voir la fiche détaillée de cette soirée sur le site officiel du Centre National de Ressources pour la Poésie

Bien sûr, cette soirée qui se terminera par des lectures liées au thème ou non n'est pas réservée aux amateurs de poésie ou de sculpture. Nos amis musiciens, marionnettistes, conteurs, clowns... intervenant au Festival seront aussi de la partie.

Rendez-vous donc au Théâtre des Cinq Diamants, 10 rue des Cinq Diamants, 75013 Paris,  à 19 heures, le 18 mars 2013 avec vos idées, vos questions, vos interrogations passionnées, ou pas. 



PARIS LE 16 MARS 2013 - URGENT - ANNULATION

Annulation de la soirée de préfiguration

du 18 mars 2013

au Théâtre des 5 Diamants

Confrontés à une demande exorbitante et de dernière minute de la direction du Théâtre des 5 Diamants, nous sommes hélas contraints, la mort dans l’âme, d’annuler la soirée de préfiguration du 18 mars !

Avec toutes nos excuses pour ce contretemps indépendant de notre volonté. Soyez assurés que nous vous tiendrons au courant de la suite.

Cette soirée avait suscité de nombreuses attentes, nous allons donc étudier la possibilité de la reprogrammer, ailleurs.

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à nous contacter. Nous cherchons une salle pouvant accueillir une centaine de personnes avec une scène et, si possible, quelques éclairages.

Merci de votre compréhension.

* * * * *


Pourquoi NOUS AVONS DU ANNULER la soirée de préfiguration du 18 mars




Fin décembre lors d’une présentation de l’état d’avancement de l'édition 2013 du festival O+o de Paris au Comité de Quartier de la Butte-aux-Cailles, nous rencontrons la directrice du Théâtre des 5 Diamants, Sophie Saada, venue parler de son théâtre et expliquer qu’elle souhaite mieux l’intégrer dans la vie du quartier.
Nous-mêmes présentons notre festival et le film qui en a été fait en septembre 2012 lors de sa deuxième édition, plutôt réussite puisqu'elle a attiré environ 2000 visiteurs venus découvrir une trentaine d’artistes.
A l’issue de la réunion, très intéressée, Sophie Saada vient vers nous pour voir ce qu’on pourrait faire ensemble. Quelques jours plus tard, nous nous mettons d’accord pour organiser dans son théâtre la soirée de préfiguration de l’édition 2013 du festival, fixée au 15 septembre prochain.

Mise à disposition « gracieuse »
Le 17 janvier, nous passons la voir pour fixer la date de cette soirée et, le lendemain, nous nous accordons sur le 18 mars.
Un mois après, le 19 février, nous recevons d'elle un mél confirmant la « mise à disposition gracieuse » du lieu pendant une durée de 3 heures et évoquant la question de l’assurance. Notre attestation d’assurance lui est envoyée aussitôt, confirmée peu après par le document relatif à l’année en cours. Elle devait ensuite nous envoyer pour signature une « Convention de mise à disposition gracieuse ».

Coup de Trafalgar !
La dite convention ne nous est parvenue que le jeudi 14 mars au soir, soit 2 jours ouvrés seulement avant la manifestation ! C’est en la lisant que nous découvrons qu’elle nous demande en plus un chèque de caution de 500€…
Non seulement nous n’avons pas cette somme, ce qu’elle sait puisqu’elle a assisté au Conseil de Quartier où nous avons détaillé notre budget mais surtout il n’avait jamais été question de cela en 3 mois de discussions !

S’ensuit une série d’échanges au cours desquels nous nous insurgeons contre cette demande par ailleurs totalement superflue puisque notre assurance couvre parfaitement cette opération dans tous ses aspects (responsabilité civile, locative ou d’occupant, responsabilité des dirigeants, dommages corporels, protection juridique…).
A l’issue de quoi, informée que nous refusons cette manière de faire et que si elle ne retire pas cette exigence nouvelle, nous serons par sa faute forcés d’annuler la soirée, elle nous répond simplement : « OK, on annule. »
Magnifique preuve de respect du travail des autres…

Voilà comment, étant confrontés à une demande de dernière minute et tout-à-fait exorbitante, nous avons été contraints d’annuler la soirée du 18 mars.

Nous allons maintenant étudier la possibilité de la reprogrammer, ailleurs. Si vous avez des idées, vous pouvez nous contacter (ci-dessous ou via FB). Nous cherchons une salle pouvant accueillir une centaine de personnes avec une scène et, si possible, quelques éclairages.

L’équipe du festival O+o 2013, désolée mais combative !
Enregistrer un commentaire